Kbis.BIZ Guadeloupe
ENTREPRENDRE DANS L’ARTISANAT

ENTREPRENDRE DANS L’ARTISANAT

Définir mon projet

Entreprendre dans l’artisanat est une aventure aussi exigeante qu’enthousiasmante. Le porteur de projet doit réunir de multiples compétences, les savoir-faire techniques et professionnels liés au métier concerné bien sûr, mais également des capacités dans les domaines du commerce et du marketing, de la gestion administrative et financière, du management, sans oublier une connaissance des réglementations, du code du travail et de la convention collective applicable à l’entreprise selon son secteur d’activité. C’est dire si le chef d’entreprise artisanale, qui dispose rarement de toutes ces compétences a besoin d’être accompagné.
Si vous envisagez d’exercer une activité artisanale, bénéficiez auprès de votre chambre de métiers et de l’artisanat de conseils, d’informations pour choisir l’orientation qui vous correspond, définir votre projet professionnel, suivre une formation, etc. Les CMA vous mettent en relation avec des organismes partenaires : avocats, notaires, experts comptables, banquiers, assureurs, organismes sociaux pour affiner et consolider votre projet.

Cette phase de maturation pour transformer votre idée en projet est, dans le processus de création d’une entreprise artisanale, une des spécificités des services proposés par les chambres de métiers et de l’artisanat, qui sont reconnus et éprouvées : le taux de pérennité à trois ans des entreprises créées dans ce cadre est de 76 %.

Quel entrepreneur êtes-vous ? Testez-vous ! https://entreprendre.artisanat.fr/

Les étapes clés

Une fois votre projet défini, les conseillers de votre CMA vous aident à évaluer ses forces et ses faiblesses, à choisir la localisation optimum pour votre entreprise, étudier votre marché, trouver le financement des investissements. Ils vous aident à faire vos choix en connaissance de cause sur les différents statuts juridiques dont l’EIRL, les questions sociales ou encore fiscales.
Ils vous éclairent à ce stade sur les enjeux de l’innovation, du numérique, du développement durable ou encore de l’exportation.
Un conseiller de votre CMA et plus particulièrement du service économique est prêt à vous rencontrer pour vous aider à déterminer votre plan d’actions et ses étapes :
• définir votre projet ;
• acquérir les connaissances nécessaires pour votre installation notamment lors du stage de préparation (SPI);
• simplifier vos formalités administratives ;
• établir votre business-plan,
• démarrer votre activité puis la développer ;

Les porteurs de projet peuvent bénéficier de conseils sous forme de rendez-vous personnalisés, pour consolider cette phase de démarrage puis de croissance.

Evaluez vos besoins financiers

Avant même de démarrer votre activité, vous devez évaluer vos besoins financiers pour couvrir vos charges et vos investissement et vérifier quels seront les apports que vous pourrez mobiliser. Etablir votre plan de financement, c’est prévoir l’ensemble des besoins de démarrage ainsi que les ressources nécessaires pour les couvrir. Un financement correctement adapté à votre projet est une condition essentielle de pérennité de votre entreprise.
Le chiffre d’affaire que vous allez réaliser devra à la fois couvrir les charges de l’entreprise et vous faire vivre. Avant de lancer votre activité, il importe donc de chiffrer votre projet et d’établir :
• votre compte d’exploitation prévisionnel
• votre plan de financement
• votre plan de trésorerie avec recettes et dépenses mensuelles

Les conseillers de votre CMA vous aideront et vous proposeront un accompagnement dans le montage de votre « plan d’affaire » : étude prévisionnelle des charges et des investissements, plan de financement, analyse du marché et estimation du chiffre d’affaire, recherche d’aides financières et de prêts bancaires…

source: artisanat.fr / cmarguadeloupe.org 

 


About the Author

GecomsAdmin